photo_pour_carte_de_voeux_3

Le projet d’Etablissement du Centre Hospitalier de Béthune, notamment par l’intermédiaire de son Projet Médical et de Soins, a pour objectif principal d’améliorer de façon continue l’accueil et la prise en charge des besoins de santé de la population.

L’établissement œuvre pour la qualité, la sécurité et l’efficacité des pratiques de soins. Les parcours de soins s’appuient sur une démarche privilégiant le meilleur choix pour la personne soignée et veillent, en toute circonstance, au respect de la vie humaine, de la personne soignée et de sa dignité.

L’établissement s’engage au respect du secret et de la confidentialité des informations recueillies, par l’ensemble des professionnels qui en ont la charge et l’obligation.

L’établissement accueille tous les patients sans distinction d’origine, de mœurs, d’appartenance ou de religion, quels que soient leur handicap,  leur  état de santé et leur couverture sociale.

L’établissement met en œuvre ou participe à des actions d’information, de prévention, d’éducation à l’intention du public accueilli et de la population. Fortes de valeurs professionnelles partagées, les équipes s’attachent à développer leurs compétences dans le respect de la déontologie de chacun.

CHLe Centre Hospitalier de Béthune, établissement pivot de la zone de proximité Béthune – Bruay (295 623 habitants) fait partie du Bassin de vie de l’Artois Douaisis (1 171 302 habitants) et dont les indicateurs sont tous défavorables tant en offre de soins, qu’en critères de morbidité, tels que mentionnés au dernier SROS. Cet établissement de type ‘’Duquesne’’ ouvert en 1982 a fait sa mutation médicale, grâce à une équipe médicale de médecins plein temps jeunes et actifs et malgré une faible dotation budgétaire.

La capacité d’accueil de l’établissement est de 421 lits et places installés en  Médecine – Chirurgie et Gynécologie-obstétrique. L’établissement apporte une réponse globale pour une prise en charge complète des patients en hospitalisation, en ambulatoire ou en consultations spécialisées. Tout au long de votre séjour, les médecins et les équipes soignantes vous apportent leurs compétences et leur disponibilité.

L’établissement vous accueille 24h/24 dans son service des Urgences. Il enregistre environ 35 000 passages par an.

Outre ses services de soins intensifs en cardiologie, pneumologie et neurologie, l’hôpital  a su développer la prise en charge de patients chroniques en endocrinologie,  néphrologie et gastro-entérologie.

Le Pôle Mère-enfant s’est vu doter d’une unité de néonatologie de niveau II A.

Parallèlement, l’établissement développe des modes de prises en charge novateurs dans des domaines comme la réhabilitation multidisciplinaire, les soins palliatifs, le centre de vaccination internationale, l’A.I.R.E cancers et le dispositif d’accompagnement cancers.

DSC09263Avec renforcement progressif du plateau technique : scanner (2), scintigraphie (2), écho doppler, artériographie, endoscopies, IRM, TEP SCAN et en 2011 l’extension Nord-Est avec une augmentation de surface de plus de 10 000 m². En septembre 2013 un scanner dédié aux Urgences a été installé.
Tout ce développement a été mené dans le cadre de projets médicaux.
Le défi des années à venir s’orientera vers la prise en charge des personnes âgées dépendantes et la gestion des maladies chroniques, engendrant des besoins supplémentaires de prise en charge palliative.
La culture de Soins Palliatifs par le Centre Hospitalier décidée depuis 1990 a permis de structurer une offre de soins complète.
Cette filière est d’ores et déjà saturée, justifiant de la demande d’augmentation de la capacité en lits en structure dédiée.

Le Centre Hospitalier de Béthune a ouvert son nouveau bâtiment pour Personnes Agées : LES JARDINS DE L’ESTRACELLES.

Un nouveau bâtiment destiné aux personnes âgées a été ouvert en 2013. A cette occasion, le Centre Hospitalier de Béthune a augmenté sa capacité d’accueil EHPAD passée de 20 à 70 lits. Le centre pour personnes âgées appelé « Les jardins de l’Estracelles » totalise 140 lits et places répartis de la manière suivante :

– Un EHPAD de 70 lits d’hébergement dont :

o Une unité de 40 lits d’hébergement « classique » dont 2 lits pour des séjours temporaires
o Une unité de vie Alzheimer (UVA) de 16 lits dont 2 lits pour des séjours temporaires
o Une unité d’hébergement renforcé (UHR) de 14 lits

Une Unité de soins de longue durée (USLD) de 60 lits.

– Un Centre d’Accueil de Jour de 10 places, spécialisé dans la prise en charge de personnes âgées souffrant de pathologie de type « Alzheimer.

—————–

Le projet médical 2013-2017 :

Le projet médical en cours de finalisation, se décline selon les axes suivants :

– Renforcer le positionnement du Centre Hospitalier de Béthune sur le territoire et sa réponse aux besoins de la population.

– Développer une vision stratégique qui permette de renforcer son positionnement, et de faire face aux défis de la prise en charge de proximité et de recours, tout en permettant un développement équilibré et soutenable à moyen terme.

– Coordonner son action médicale et organisationnelle avec le futur projet médical de la Communauté Hospitalière de Territoire de l’Artois-Douaisis.

– Diversifier ses processus de prise en charge innovants : alternatives à l’hospitalisation conventionnelle, coopérations inter-établissements, parcours de soins et interfaces avec la médecine de ville et les partenaires sociaux et médico-sociaux, …

 

——————-

Hôpital ouvert sur la ville, l’établissement a su créer des liens impliquant les réseaux du bassin et les différentes équipes mobiles de l’établissement. Afin de garantir la qualité des soins et d’améliorer votre confort, le Centre hospitalier de Béthune est en perpétuelle évolution.

L’extension Nord-Est permet dès l’année 2011 d’agrandir son Laboratoire de biologie médicale ainsi que les Explorations fonctionnelles, l’Unité de Soins intensifs de Cardiologie, l’Hémodialyse et la Réanimation qui dispose désormais de 15 lits.

Soucieux en permanence de la qualité de sa prise en charge, le Centre hospitalier de Béthune a été certifié en 2013 par la Haute Autorité de Santé pour la compétence de ses services.